lundi 27 mars 2017

Quel avenir pour nos anciens ?


  1. Suppression de personnel est les bourrer de neuroleptique pour qu'ils se tiennent à carreau